La folie des blender chauffants professionnels

Je lui avais dit de supprimer la commande (c’est elle qui a un compte client chez euro procuring) automotive je ne le voulais plus et c’est ce qu’elle avait fait !!!!! Autre blender chauffant de la marque française Siméo, le PC289 Soupe Categorical http://blenderchauffant.net/ jouit d’arguments corrects : 300 W pour son moteur, 800 W pour sa résistance permettant lla chauffe, four fonctions de cuisson, un bol de 1,5 L, un bec verseur… il aurait tout pour plaire.

 

A contrario, les modèles à lames situées au fond du bol mixeur (le Moulinex Soup&Co, et tous les autres modèles testés), n’ont pas cet inconvénient : on peut préparer aussi bien une toute petite quantité de soupe, qu’un volume nettement plus essential (cuve pleine, donc 1,eight l de soupe pour le Soup&Co).

Sur le papier, le Russell Hobbs Soup Grasp a presque tout bon : puissance (1000 W), intelligence (fonctions malines programmables jusqu’à 24 heures à l’avance), le tout associé à quatre températures réglables et à la solidité de son bol inox de contenance 1,5L.

J’hésiite entre un blender chauffant équipé d’un panier vapeur pour pouvoir m’en servir également (en plus de faire de la soupe) pour simplement cuire des légumes à la vapeur ou un blender pas chauffant mais équipé d’un filtre pr faire des jus de fruits et du lait de soja.

Le prix des modèles varie en fonction de la puissance du moteur, du nombre de programmes, de la matière du bol… Vous pouvez alors aussi bien trouver un modèle pratique pour 30€ que le dernier blender chauffant multifonction à 600 €. Dans cette logique, le blender chauffant proposant plus de programmes et fonctions, il est généralement plus cher.

Ses quatre températures réglables (40°C, 80°C, 100°C, one hundred twenty°C), ses trois vitesses de mixage, son temps de cuisson programmable de 1 à 90 minutes sur son écran LCD sont de bons marqueurs d’un blender chauffant de qualité.